Huudi Mining

Logo Huudi Mining

En Afrique de l’Est, l’éthique intègre les mines d’or artisanales

En Afrique, l’or, sixième produit le plus commercialisé au monde, est au centre d’une révolution silencieuse. Loin des clichés que l’on peut s’en faire, les mines artisanales d’or s’inscrivent aujourd’hui dans une démarche éthique et responsable, redessinant le paysage minier de cette région riche en diversité. De l’impact local à la formalisation sectorielle, c’est une exploitation en pleine métamorphose.

L'or en Afrique de l'Est : Un enjeu éthique dans les mines artisanales

Imaginez un monde où l’or devient un vecteur d’éthique et de progrès. En Afrique de l’Est, ce rêve est en train de devenir réalité. Aujourd’hui, ce métal tant convoité joue un rôle clé dans le commerce mondial, avec 20% de sa production issue de l’exploitation minière artisanale. En Afrique de l’Est, cette activité constitue le cœur battant de nombreuses communautés.

Mais attention, si l’or brille, son extraction n’est pas sans ombre. Ainsi, intégrer une dimension éthique est plus qu’une option, c’est une nécessité pour contrebalancer et atténuer ses effets négatifs.

Il est temps d’ajouter une touche de conscience à cette activité millénaire, pour équilibrer les plateaux de la balance. Car oui, derrière chaque bijou, chaque pièce dorée, il y a une histoire, et celle-ci doit être racontée avec responsabilité et respect.

L'or artisanal, pilier économique en Afrique de l'Est

L’Afrique de l’Est, un puzzle de nations aux réalités diverses, mais unies par une richesse commune : l’or ! L’exploitation aurifère artisanale occupe une place prépondérante dans l’économie. Entre 2010 et 2019, la production d’or augmentait de 26 % au niveau mondial, et de 44 % en Afrique. Chaque pépite extraite est un moteur pour ces pays, souvent dépendants de cette richesse dorée. Au Burkina Faso, par exemple, l’or représentait 88 % des exportations en 2020.


Cette activité n’est pourtant pas sans conséquences : paysages transformés, travail informel, maladies hydrauliques… L’exploitation artisanale, si vitale, laisse aussi des traces profondes sur l’environnement, la santé et la société. Et pendant ce temps, l’exploitation industrielle, avec ses règles et ses contributions financières, est vue comme le modèle à suivre. Le positionnement politique de l’État est donc à la faveur du secteur industriel aussi bien pour l’accès aux ressources, que pour la durée de l’exploitation.

Mines artisanales : un tremplin pour les communautés locales

Pourtant, bien plus qu’une source de travail, ces mines artisanales sont un levier de développement pour l’économie locale, contribuant par la même occasion à la réduction de l’exode rural.

Au Burkina Faso, l’effervescence autour de l’or a provoqué une véritable métamorphose. Une étude 
menée là-bas a montré que les populations vivant près des mines artisanales bénéficiaient d’une augmentation de revenu de 15% par rapport à celles qui en sont éloignées. Des routes se sont dessinées, des écoles et des centres de santé ont été construits, grâce à ce métal doré. Le maire de Houndé en témoigne, sa ville s’est transformée grâce à l’activité des mines artisanales et ont permis de créer des bénéfices collectifs grâce à un véritable écosystème économique : de la restauration au petit commerce, en passant par la blanchisserie et l’approvisionnement en eau.

Parallèlement, un vent d’éthique et de formalisation souffle sur le secteur avec l’émergence de normes responsables et de labels certifiant l’or artisanal.

Vers une ère de formalisation et de labellisation dans le secteur minier artisanal

Avec des initiatives comme Fairminded (dont Huudi Mining est en voie d’obtenir la certification !), ou Better Gold Initiative, les mineurs artisans sont encouragés à améliorer les conditions de production sur les plans environnemental et humain. De plus, des supports de traçabilité ont été élaborés pour plus de transparence, tels que le Code d’atténuation des risques pour les mineurs artisans et à petite échelle qui s’engagent dans le commerce formel. C’est une bonne nouvelle pour les acheteurs qui se soucient de plus en plus de la provenance de leur or.

Par ailleurs, face à des codes miniers vieillissants et des procédures administratives complexes, les gouvernements commencent à mieux réguler le secteur : création d’agences, nouveau code minier, taxes et redevances revues à la hausse pour le secteur industriel, etc. Prenons l’exemple du Burundi, avec la vulgarisation de son Code minier et la formation de coopératives minières. L’idée ? Encourager les mineurs à travailler ensemble, en toute légalité, sous l’œil vigilant de l’Inspection Technique du Secteur des Mines, des Carrières et des Hydrocarbures .


C’est donc une ère nouvelle qui s’annonce pour l’or artisanal, où la quête d’éthique ouvre de nouvelles perspectives et innovations. Entre défis environnementaux et aspirations économiques, le secteur se réinvente, portant en lui les espoirs d’un développement plus durable et respectueux. Quant aux entreprises industrielles, elles s’intéressent de plus près à ces pratiques, cherchant des moyens de cohabiter et de protéger leur image.

Sources

  • Bazillier, R., & Girard, V. (2020). The Gold Digger and the Machine. Evidence on the Distributive
    Effect of the Artisanal and Industrial Gold Rushes in Burkina Faso.
  • Capitant S., Côte M. & Zongo T. (2022). L’éthique de l’or :
    o Capitant S., Côte M. & Zongo T., Introduction : l’éthique de l’or, l’or (in)juste
    o Ayeh D., Le droit minier face à l’éthique de l’or
  • Charles N. & Tychsen J. (2023). La mine artisanale en Afrique Centrale, du Nord et de l’Est francophones
  • Podcast RFI, Révélations sur les mines artisanales africaines
  • Alliance for Responsible Mining, Code The Code of Risk mitigation for Artisanal and small-scale miners engaging in Formal Trade
    The World Bank, Commodity Markets Outlook (October 2023)

Articles les plus récents

  • All Posts
  • Non classé